e-Anglais.com CAPES anglais 2005 externe : le programme

Les liens sont vers Amazon.fr ; lorsque les stocks sont épuisés, les liens seront morts. J'essaie de les mettre à jour régulièrement.

  1. Littérature
    1. William Shakespeare, King Richard II Arden Shakespeare, Third Series, éd. Charles Forker, 2002. (N.B.- L'édition New Penguin Shakespeare, éd. Stanley Wells/T.J.B. Spencer, sera utilisée à l'oral).
      (N.B.- L'édition New Penguin Shakespeare, éd. Stanley Wells/T.J.B. Spencer, sera utilisée à l'oral)
    2. Thomas De Quincey, Confessions of an English Opium Eater (1821), Oxford University Press, Oxford World's Classics, paperback, éd. Grevel Lindop, 1996, pp. 1-80.
    3. Flannery O'Connor, The Complete Stories London, Faber & Faber, 1990. On retiendra,dans ce recueil, les nouvelles suivantes : "The Geranium" ; "A Stroke of Good Fortune" ; "A Good Man is Hard to Find" ; "A Late Encounter with the Enemy" ; "The Life You Save May Be Your Own" ; "The River" ; " A Circle in the Fire" ; "The Displaced Person" ; "A Temple of the Holy Ghost" ; "The Artificial Nigger" ; "Good Country People" ; "Greenleaf" ; "A View of the Woods" ; "The Enduring Chill" ; "The Comforts of Home" ; "Everything that Rises Must Converge" ; "The Lame Shall Enter First" ; "Revelation" ; "Parker's Back" ; "Judgement Day".
  2. Civilisation
    • William Morris, News from Nowhere (1890).
      Édition recommandée : William Morris, News from Nowhere and Other Writings, London, Penguin Classics, éd. Clive Wilmer, 1998. News from Nowhere représente à la fois un point d'aboutissement dans le parcours intellectuel de Morris (1834-1896), un apogée dans le développement de la littérature utopique, le lieu de confluence de plusieurs courants d'idées majeurs du XIXe siècle. L'exploration de son contenu et de son contexte, biographique et historique, peut être riche d'enseignements sur un moment-clef dans le développement du socialisme britannique. On ne saurait sousestimer sa pertinence aux débats idéologiques contemporains sur la fin de l'histoire, sur la signification que peuvent avoir la notion de justice sociale et, plus encore, le rêve d'une société parfaite, dans un monde où les lois du marché semblent vouées à prévaloir.
      Après avoir envisagé d'entrer dans les ordres, Morris se tourne vers une religion de l'art à laquelle il substitue plus tard un engagement politique intense. Cependant, ce cheminement de la foi vers l'esthétisme qui se poursuit et se conclut par un appel à la révolution s'opère sans rupture, mais bien plutôt par accrétion. Au cours de sa période pré-raphaélite, Morris défend, avec Edward Burne-Jones et Dante Gabriel Rossetti, une doctrine qui assigne à l'art une valeur morale et spirituelle rédemptrice, en même temps qu'une vertu critique vis-à-vis de la société industrielle. Son adhésion ultérieure au socialisme prend forme de conversion et, simultanément, se nourrit de la volonté de réconcilier l'art et la vie pour rendre au monde la beauté, aux hommes la créativité que le capitalisme leur a fait perdre. Se réclamant de Marx, Morris ne cesse pas d'être le disciple de Ruskin et de Carlyle.
      News from Nowhere offre la synthèse de ces aspirations et de ces influences. Dans la lignée de L'Utopie de Thomas More (à laquelle son titre est une allusion transparente), de La Nouvelle Atlantide de Francis Bacon et des classiques du genre, l'oeuvre fournit le récit d'un voyage vers une société où règnent justice, égalité, bien-être et harmonie. La projection s'opère dans le temps, et non pas dans l'espace. Autres spécificités, la situation dépeinte est le résultat d'une révolution violente, posée comme préalable nécessaire ; elle se caractérise par un climat de liberté, une absence de contrainte qui traduit le dépérissement réalisé de l'État ; elle témoigne d'un respect de la nature, d'un souci de la satisfaction des désirs humains les plus profonds (et non pas seulement des besoins), où se perçoit le rejet de toute vision mécaniste de la vie.
      Dans l'Angleterre régénérée du XXIIe siècle, la fin de l'aliénation économique a pour corollaire le bonheur de se livrer à un travail créateur par lequel chacun s'accomplit dans son être et contribue à embellir l'environnement social. L'éthique de la société organique du Moyen Âge y revit. Les nostalgies médiévales de Morris sont toujours palpables, bien qu'elles aient été beaucoup plus fortement manifestées dans un autre plaidoyer révolutionnaire en prose, A Dream of John Ball (1886-1887). Par là, News from Nowhere se lit également comme une critique de l'utopie d'Edward Bellamy, Looking Backward (1888), que Morris jugeait fondée sur une idéologie matérialiste, étrangère à toute préoccupation esthétique, irrémédiablement marquée par une conception utilitaire et rémunératrice - en somme, bourgeoise - du travail : un socialisme dont il trouvait de fâcheux échos dans la doctrine exposée par les Fabiens. Les Fabian Esssays on Socialism (1889), publiés sous la direction de Bernard Shaw, représentaient, à ses yeux, le triomphe d'une interprétation technocratique de la révolution. Encore ses auteurs, en bons disciples de Comte et de Darwin, s'en remettaient-ils, bien à tort selon lui, aux lois de l'évolution historique pour faire advenir pacifiquement le socialisme. News from Nowhere est l'oeuvre du fondateur de la Ligue Socialiste (créée en 1884), qui, avec Edward Aveling, Eleanor Marx et quelques autres, a fait sécession de la Fédération Social-Démocrate de Henry Hyndman, bien que celui-ci fût également marxiste, en raison de ses tendances autoritaires. La portée du livre s'appréciera pleinement si on le resitue dans le contexte de ces débats décisifs qui voient le mouvement ouvrier hésiter entre des stratégies diverses. Bientôt naîtra (en 1906) un parti travailliste dans lequel l'inspiration fabienne l'emportera et restera longtemps dominante. La crise du socialisme étatique qui surviendra à la fin du XXe siècle, la montée des préoccupations écologiques, redonneront vie à la tradition utopique dont, après Robert Owen, Morris est un représentant authentique et singulier. La crise contemporaine des utopies peut trouver des éléments d'explication dans les apories et les contradictions que recèle sa "romance".

Le programme dans le B.O. du Ministère de l'Education Nationale.











© 2004 Kevin Halion. Tous droits réservés.
Page mise à jour : jeudi, 20 mai, 2004 00:56