e-Anglais.com CAPES anglais 2006 externe : le programme
  1. Littérature
    1. William Shakespeare, King Richard II Arden Shakespeare, Third Series, éd. Charles Forker, 2002. (N.B.- L'édition New Penguin Shakespeare, éd. Stanley Wells/T.J.B. Spencer, sera utilisée à l'oral).
    2. Nathaniel Hawthorne, The Scarlet Letter (1850). Édition suggérée : The Scarlet Letter and Other Writings, New York/London, Norton, A Norton Critical Edition, éd. Leland S. Person, 2005.
    3. Ford Madox Ford, The Good Soldier (1915). New York/London, Norton. A Norton Critical Edition, éd. Martin Stannard, 1995.
  2. Civilisation
    • Thomas Jefferson et l'Ouest : l'expédition de Lewis et Clark.
      L'expansion territoriale trans- Mississipi s'inscrit à la charnière des deux mandats présidentiels de Jefferson (1801- 1808). Elle participe d'un mouvement historique qui trouve notamment ses sources dans la Land Ordinance (1785) et la Northwest Ordinance (1787). L'achat de la Louisiane à la France en 1803 ouvre des perspectives multiples comme l'exploration et la découverte de la "wilderness" extraordinairement riche en vie sauvage, la recherche de voies de communication transcontinentales qu'inspire le mythe du Passage du Nord-Ouest et la vision géostratégique d'une forte présence américaine aux confins de colonies européennes. L'expédition de Lewis et Clark (1804-1806) que lance Jefferson répond ainsi au dessein de jalonner les nouveaux territoires acquis, d'en fixer les frontières et de pousser jusqu'au Nord-Ouest pacifique. Sous l'autorité de Meriwether Lewis et de William Clark, le "Corps de la découverte" remonte le Missouri depuis son confluent avec le Mississipi, en accédant aux affluents et aux zones voisines. Fondée sur une cartographie qui demeure aléatoire, l'étude du réseau hydrographique vise à trouver le moyen le plus direct de traverser les Grandes Plaines, les Rocheuses et, au-delà de la ligne de partage des eaux, de suivre le bassin de la Columbia jusqu'à la côte du Pacifique.
      Si l'objectif majeur est à la fois politique, commercial et diplomatique, il s'accompagne aussi d'observations géologiques, botaniques, biologiques et anthropologiques. Il s'agit en outre de démontrer l'inanité de théories nées dans l'Europe des Lumières sur la fatale dégénérescence des organismes vivants en Amérique. L'exploration ne saurait seulement se définir comme un parcours sur une terra incognita. Négociants et guides francophones sont souvent liés à la traite des fourrures et des peaux sous l'égide de compagnies rivales, entre Saint- Louis et Montréal. Le succès de l'expédition leur doit beaucoup. Lewis et Clark entendent quant à eux instituer des rapports avec le monde indien en excipant de l'autorité du "Great Father" de Washington. Mais la représentation que l'on peut avoir de ce peuple natif à travers le récit des membres de l'expédition est contrastée. Certaines nations sont rompues aux pratiques des trappeurs et des marchands, d'autres sont sur leurs gardes, voire hostiles. Après deux années et 7000 miles, l'expédition qui regagne Saint-Louis est en mesure d'évaluer les enjeux que s'est fixés Jefferson.
      Nombre d'éléments entrent dans la problématique de ce prélude au mouvement vers l'Ouest. On citera, par exemple, la constitution graduelle d'un empire agrarien, les contacts avec des chefs indiens pour détourner les tribus de la chasse et les convertir à l'agriculture, le constat des aléas de la navigation entre le Mississipi et la Columbia avec la longueur des portages. Au travers de l'expédition, Jefferson entend aussi contester l'hégémonie des compagnies canadiennes sur la fourrure et les revendications territoriales des colonies espagnoles du Sud- Ouest, comme l'indique en outre l'expédition de Zebulon Pike en 1806, et, au final, bâtir "l'empire de la liberté". L'idéologie jeffersonienne se nourrit, cependant, d'ambiguïtés dont la moindre n'est pas sa volonté de faire entrer les Indiens dans le giron de la civilisation américaine tout en accaparant leurs terres.
      On suggérera, comme ouvrage de base : The Journals of Lewis and Clark. Bernard DeVoto (editor), Stephen Ambrose (foreword), New York, Houghton Mifflin, Mariner Books, revised edition, 1997.

Le programme dans le B.O. du Ministère de l'Education Nationale.











© 2005 Kevin Halion. Tous droits réservés.
Page mise à jour : jeudi, 19 mai, 2005 22:13